Eloge de la Femme

Femme, lève-toi !

Dans toutes les traditions, on dit de toi que tu es à l’origine de la chute de l’humanité, 

On te stigmatise de « Portes de l’enfer » ou d’être inférieur, 

On te considère souvent comme un extra terrestre car on ne te comprend pas, 

Toi à la fois si forte et si sensible… tu pleures quand tu as envie de rire et tu ris quand tu as envie de pleurer, 

Un seul de tes baisers peut recoller les morceaux du cœur brisé d’un enfant, 

Un seul de tes regards peut élever et rendre sa dignité à un homme, 

Une seule de tes paroles peut tuer une rivale, 

… Et ce qu’on ne comprend pas, on préfère le banaliser ou le diminuer, 

Du plus profond de nos mémoires douloureuses et silencieuses, tu es toujours restée dans l’ombre, prête à soutenir, prête à panser les blessures, prête à nourrir, 

Tu es pourtant le pont entre chaque génération, 

Tu es le vecteur vivant de la culture, de l’éducation, de la morale de toute une race d’hommes, 

Tu sais te sacrifier sans condition, tu sais aimer sans condition, tu sais t’abandonner sans condition, 

Tu suscites des débats passionnés, vindicatifs et contradictoires… 

On t’aime, on te déteste et pourtant on ne saurait se passer de toi… 

Malgré les peurs, les guerres, les horreurs, les viols, la violence, ton amour pour la vie reste toujours le vainqueur, 

Malgré les pleurs, les souffrances, les peines et les coups durs, tu sais garder un cœur tendre, 

Malgré la haine, les mots qui blessent, les gestes qui rejettent, tu sais garder ton cœur ouvert, 

Malgré la tristesse, la déception, le désenchantement, tu sais garder un cœur innocent d’enfant, 

Malgré la noirceur, le mensonge, la veulerie, tu sais discerner le vrai du faux,

Tu sais croire sans croire, tu sais voir sans voir, tu sais aimer jusqu’au bout, 

Tes yeux peuvent voir les pires atrocités, tu sais malgré tout garder la transparence de la pureté, 

Depuis longtemps tu te cherches, tantôt claire, tantôt légère, 

Depuis longtemps tu te cherches, impalpable, insondable, 

Tantôt tu penses toucher au but et celui-ci se dérobe soudain à ta compréhension, 

Tantôt tu crois y voir clair et un voile de confusion se referme soudain sur tes yeux étonnés, 

Qui es-tu ? Qui suis-je ? Quelle est ma raison d’être ? 

Ces questions tournent inlassablement dans ta tête sans trouver de réponse, 

Tels des papillons s’approchant de la flamme sans pour autant s’y sacrifier totalement, 

Et tu t’effondres ou te rendors et tu continues à mettre un pied devant l’autre, 

Dans l’espoir ténu d’une nouvelle percée créatrice suscitant à nouveau entrain et enthousiasme, 

Ensemble, partons à ta propre découverte, 

Faisons ensemble ce voyage intérieur pour redécouvrir ta beauté et ta force intérieures, 

Car pour l’instant tu l’ignores, mais ton pouvoir et ta maturité sont nécessaires pour le monde de demain, 

En redécouvrant ton identité et ta dimension spirituelles, tu retrouveras un courage à toute épreuve, 

Tu retrouveras ton intégrité et une force d’âme qui habitent tous les héros, 

Aie foi en toi, aie confiance en tes intuitions car elles sauront te guider sur le bon chemin, 

Les doutes et l’inconfort viendront à coup sûr, 

Mais tu sauras les écarter sans coup férir, 

En gardant devant toi ton but et ton objectif, ton bateau traversera l’océan de poison des peurs, du rejet, des indécisions qui tenaillent sans cesse ton esprit, 

Tu seras à la fois ta meilleure amie et ton pire ennemi, 

Mais la joie d’avoir fait l’expérience de ta véritable identité sera le pilier de ta foi et ton moteur pour continuer à avancer dans le brouillard d’imprécision que tu auras créé, 

Tu sauras déjouer les pièges que tu tendras sur ta propre route car changer ta façon d’être n’est pas forcément facile, 

Mais sur ce chemin de pèlerinage intérieur tu sauras puiser ta détermination et ta stabilité au cœur même de ton être, 

Tu sauras puiser ta force et ton courage à la source même de tes qualités originelles de paix, d’amour, de pureté, de bonheur, de connaissance et de félicité, 

Chaque situation sera pour toi une occasion de mieux te connaître et de continuer à cheminer vers ton but, 

De chaque situation, tu tireras un enseignement et sauras trouver du bénéfice pour toi-même,  

Revêtant ta forme de Shakti, tu détruiras tous les obstacles, 

Avec tes qualités de Mère bienveillante, tu te donneras les encouragements nécessaires pour poursuivre ta route, 

Ton humilité et ton désir pur de grandir te permettront d’écouter sans faiblir, 

Tu comprends que la vie attend de toi une bataille de libération dont tu es l’héroïne, 

Tu pourras alors suivre chacun de mes pas, être en face à face bienveillant, 

Ensemble, nous saurons voir ce qui nous rassemble, nous serons solidaires, nous serons sœurs, 

Ensemble, nous dévoilerons sans peur cette force qui était déjà là, attendant patiemment dans l’ombre que tu lui laisses sa place, 

Attendant patiemment, dans un amour inconditionnel, que tu la laisses se révéler, 

Oh, Femme, lève-toi et partons ensemble à la reconquête de nous-mêmes, 

Laissons Cendrillon enlever ses cendres pour révéler sa beauté intérieure, ses joyaux et tout ce qu’elle a à dire, 

Oh, Femme, lève-toi et grâce à cette quête initiatique, de chrysalide redeviens papillon, 

Laisse briller de tout leur éclat les couleurs variées et nuancées de toutes tes qualités, 

Car le monde a soif de ta grandeur, 

Car le monde a faim de ta splendeur, 

Car le monde aspire à ta fraîcheur, 

Car le monde désire ta douceur, 

Car le monde a besoin de ton équilibre, 

Oh, Femme, tout à la fois enfant candide, princesse rétive, reine insoumise et Shiv Shakti libre…

Montre-toi !